Skip to content

Il n'y a pas de planète B

Nous aimons cette planète et vous ?

Hackyourcloset.com a été fondé en 2019 voici pourquoi, comment, quoi et avec qui.

Notre réflexion

Les vêtements sont une forme d’expression qui aide la majorité d’entre nous à vivre au quotidien en renforçant notre personnalité .
De la même manière que nous changeons au fil des expériences de la vie, notre corps et la manière dont nous voulons que les gens se souviennent de nous évoluent en permanence. 

La liberté de changer de vêtements et d’enfiler une tenue différente chaque jour est infiniment excitante et amusante.

Notre réalité

L’industrie de la mode a créé un environnement dans lequel nous ressentons le besoin de nous réinventer au quotidien.

Alors que les marques produisent de plus en plus de vêtements, les consommateurs sont constamment attirés par le changement.

Aujourd’hui, de grandes quantités de vêtements restent inutilisées ou ne sont tout simplement pas assez utilisées. 

Nous devons utiliser nos vêtements plus souvent.

En moyenne, un article est utilisé 8 fois avant d’être mis de côté ou jeté, mais il faut plus de 60 utilisations pour neutraliser les 9 kg de CO2e émis en moyenne par article.

D’où vient l’impact environnemental d’un vêtement ? 

0 %
de l'impact environmental des vêtements provient de la chaîne de production.

Axe Y nombre de kg CO2e 
Axe X nombre d’utilisations

Si nous utilisons un article en moyenne 8 fois, comment pouvons-nous l'utiliser 60 fois? Partageons la même garde-robe.

Hackyourcloset.com gère les premières garde-robes partagées et durables d’Europe. Dans un premier temps, nos clientes nous font part de leurs préférences en terme de style, puis nous utilisons notre technologie pour trouver des vêtements inutilisés* qui correspondent à leurs préférences mais aussi à au moins 15 autres « closet hackers ».

Notre équipe de stylistes personnels prépare ensuite une nouvelle sélection chaque mois et fait circuler les vêtements disponibles dans nos garde-robes.

Après une courte enquête auprès de nos clientes, nous avons pu déduire que chaque vêtement est utilisé en moyenne 4 fois par mois. Lorsque nous achevons 15 cycles d’envoi, chaque vêtement est donc utilisé environ 60 fois.

*Nous utilisons exclusivement des articles de seconde-main, des surplus ou des échantillons afin de réduire les stocks existants.

Comment savoir s'il s'agit d'une alternative plus écologique ?

Les émissions de gaz à effet de serre et la durabilité sont des sujets complexes et ne peuvent être utilisés sans recherches approfondies. Hackyourcloset.com a fait équipe avec RISE*  et EIT Climate-KIC** pour calculer et montrer la nature durable de notre service.

*Institut de recherche de Suède

**Le plus grand partenariat d’innovation public-privé d’Europe axé sur l’innovation climatique pour atténuer le changement climatique et s’y adapter.

Comparons

Une personne en France consomme en moyenne 10 kg de vêtements par an, ce qui émet près de 327 kg de CO2e dans l’atmosphère. Nous avons comparé l’impact émis par un mois de consommation moyenne à celui d’un abonnement mensuel à notre service.

La première barre représente l’impact émis par un mois de consommation moyenne (27 kg CO2e).
La seconde barre représente 1 mois d’abonnement à notre garde-robe partagée (0.21 kg CO2e).

Calculer ses propres émissions

Chaque étape de nos opérations est prise en considération lorsque nous calculons nos émissions. Depuis l’arrivée des vêtements dans notre garde-robe jusqu’au premier cycle d’envoi et au-delà.

0
ans

Il faut 10 ans d’accès à nos garde-robes partagées, avant d’atteindre la même émission que la consommation moyenne d’un mois.

Émissions en kg de CO2e
Total
0.208 kg
Vêtements ré-utilisés
0.030 kg
Lavage des articles
0.003 kg
Séchage
0.018 kg
Packaging
0,053 kg
Livraison + retour
0,090 kg
Locaux
0,014 kg

Le transport

Pour assurer la traçabilité complète de nos vêtements, tous les vêtements nous reviennent toujours. Pour chaque boîte envoyée, il y a toujours un retour.

En collaboration avec nos partenaires de distribution, nous avons optimisé la livraison de nos boîtes afin de réduire le nombre d’itinéraires et de kilomètres.

Par exemple, lorsque cela est possible, nous échangeons la boîte de retour contre une nouvelle boîte au même moment afin d’éviter que différents chauffeurs ne viennent les chercher et les livrer.

Tous nos partenaires investissent dans des véhicules sans combustion fossile ou compensent l’ensemble des transports par le biais de différents projets (tous les projets suivent les directives de l’ONU sur le mécanisme de développement propre). 

Le graphique suivant montre le nombre de kg de CO2 émis pour le transport d’une boîte dans les deux sens. Tout d’abord lorsque la compensation est de 55%, et ensuite si des véhicules sans combustion fossile sont utilisés. 

La première barre représente les kg de CO2e émis lorsque la compensation est de 55%.
La deuxième barre représente l’émission de CO2 lors de l’utilisation d’un transport sans fossile.

Du net zéro au net positif avec

Planboo is planting bamboo for Hack Your Closet in North East India. Bamboo is the fastest growing plant in the world. Through photosynthesis, bamboo captures the inescapable CO2 emissions of our operations.

  • Restaure les terres – planter du bambou sur des sols dégradés permet de stocker l’eau et de lier les sols, en emprisonnant le carbone et les nutriments grâce à un système racinaire peu profond, semblable à celui des cheveux.
  • Absorbe le CO2 – 10 kg de bambou sec équivalent à 17 kg de CO2.
  • Crée des emplois – le bambou est récolté chaque année. Cela constitue une source de revenus à long terme dans certaines des régions les plus pauvres du monde.
    Pour en savoir plus, consultez le site Planboo

Planboo suit un modèle circulaire, qui consiste d’abord à éliminer puis à réduire les émissions de CO2. L’entreprise travaille avec de petits exploitants ruraux qui sont payés pour planter, entretenir et enregistrer chaque bambou. Lorsque le bambou est arrivé à maturité, dans 3 à 5 ans, Planboo connecte le bambou récolté à l’industrie, offrant ainsi au cultivateur une source de revenus à long terme.

Ce bambou récolté peut être transformé en produits bio-sourcés pour les industries de la mode, de l’ameublement et de la construction. Le bambou de Hack Your Closet sera transformé en boîtes d’emballage réutilisables.

L'écoblanchiment

59% des déclarations de durabilité des marques s’avèrent être du « greenwashing ».

The Changing Markets Foundation a publié un rapport explosif basé sur des questionnaires aux marques et un examen de plus de 4 000 vêtements vendus en ligne.

Certaines marques utilisent des « revendications environnementales vagues et trompeuses ». Y compris des objectifs pour atteindre des matériaux « durables », « préférés », « d’origine durable » ou « fabriqués de manière durable » – « dont les critères sont souvent mal définis et conduisent à l’écoblanchiment ».

Comment naviguer dans cet environnement ?

Transparence et traçabilité, conduisant à la durabilité

Chez Hackyourcloset.com, nous avons le privilège de pouvoir discuter avec nos fournisseurs et partenaires, de leur poser les bonnes questions et d’obtenir les réponses dont nous avons besoin. 

Ceux qui font preuve d’un réel engagement en faveur du développement durable n’hésitent pas à saisir l’opportunité de faire durer leurs vêtements plus longtemps.

Ils ont fait preuve d’une réelle transparence sur leur chaîne d’approvisionnement et d’une traçabilité complète de leurs vêtements, du stade du pré-consommateur au stade du post-consommateur.

Nos objectifs de durabilité

Lorsque nous avons conçu notre modèle d’entreprise, la notion de durabilité était inscrite au milieu du tableau blanc. Avant de prendre chaque décision, nous nous demandons quel sera l’impact du résultat sur la planète et sur la société.

Notre communauté de Closet Hackers nous permet d’apporter une contribution importante à la crise climatique. Notre mission consiste à repenser la manière dont nous nous habillons et dont nous accédons aux vêtements. Notre objectif est de créer un impact positif net sur l’industrie.